mercredi 2 janvier 2013

France Parallèle : la vraie rétro 2012

Sarkozy, Aubry, Hollande, Carla, Valérie, PSA, Dhorasoo et les tous les autres : Pour tous ceux qui n’auraient pas suivi l’histoire de France parallèle depuis le 6 mai 2012, voici une rétro des 7 mois qui se sont écoulés. Les documents que nous avons publiés en est un témoignage. . Évidemment vous pouvez en avoir votre propre lecture. Un bon conseil : restez connectés, à notre avis les 6 prochains mois vont être très agités. 
Dès le mois de janvier.



 A la surprise quasi générale Nicolas Sarkozy est élu le soir du 6 mai. Une surprise à laquelle le président de la République voulait croire, ainsi que quelques militants de sa cause. Même s’il triomphe intérieurement, il décide de la jouer modeste : le champion n’ira pas au Fouquet’s célébrer sa victoire. Jean-François Copé rêve d’être premier ministre, c’est Juppé qui passe aux commandes en étant nommé à sa place. C’est toutefois la droite dite « populaire » qui pense tenir son heure de gloire (pendant que la gauche commence à régler ses comptes en interne). 


Las, la pression des marchés financiers, la crise de la dette obligent Nicolas Sarkozy a une initiative forte et urgente avec Angela Merkel : Ce sera l’annonce d’un ministère des finances commun, coquille vide, qui rassure un peu les fameux marchés mais plombe Nicolas Sarkozy sur la scène politique intérieure : A la surprise générale, la gauche gagne les législatives.
Une victoire sur le fil.



 Bien que tous les deux soient réticents, Nicolas Sarkozy nomme Martine Aubry premier ministre. La socialiste mène une politique économique quasi sociale-démocrate bien qu’elle soit soutenue par les écologistes et le Front de Gauche. Elle fait changer le pacte budgétaire européen, à la marge, et après plusieurs mois de turbulences européennes, le traité est adopté. Pendant ce temps- là, la Grèce entend le bruit des bottes. Sur la scène intérieure, premier conflit avec le président, le plan social chez PSA. Vis-à-vis des syndicats, Martine Aubry se fait doubler par Nicolas Sarkozy, pourtant discret jusque-là. Les français voient les comptes de la présidentielle se solder par les nombreux plans sociaux.


 La cohabitation reste tendue et Martine Aubry termine l’année fragilisée. Nicolas Sarkozy s’efforce de jouer le père protecteur des français en laissant Martine Aubry prendre les décisions difficiles. Mais le président a du mal à rester dans ce rôle.


 

 Et pendant ce temps-là :
François Hollande disparaît avant de refaire surface dans une maison de retraite, Valérie Trierweiler règle ses comptes via une interview dans un magazine féminin, la première dame de France, Carla Bruni Sarkozy, s’attaque à l’ex de son mari Cécilia Attias (du jamais vu), le ministre des sports Vikash Dhorasoo s’épanche sur l’équipe de France de football, Dominique de Villepin tweetclashe Nicolas Sarkozy après son élection, les supporters de l’équipe de France de football se laissent un peu trop aller sur les réseaux sociaux après un euro 2012 décevant, les droites s’interrogent sur leur avenir, Bernard Henri Lévy plaide de manière insistante pour une action de la France en Syrie.

Bonne Année 2013 !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Le 6 mai 2012, une divergence s’est produite dans le continuum spatio-temporel.  Dans le monde où vous vivez, François Hollande est le nouveau président des français. Dans le nôtre, Nicolas Sarkozy a été réélu, pour le meilleur et pour le pire... Ce blog est une fenêtre, une faille dimensionnelle, un pont quantique entre votre monde et le nôtre. Par ce passage, nous vous transmettons, comme autant de bouteilles à la mer, des fragments, des documents qui sont le reflet de notre France, la France parallèle.