mardi 15 mai 2012

Où vont les droites?

L'Europe tangue et l'élection de Nicolas Sarkozy ne peut, à elle seule, stabiliser le bateau. L'Espagne ne boucle pas ses fins de mois et la Grèce s'enfonce, après des élections qui voient les partis principaux (pro-plan d'austérité) s'effondrer au profit de la gauche radicale et des néo-nazis.
France, Grèce, deux élections qui soulignent, une fois de plus, la montée de l'extrême-droite dans notre vieille Europe. Les néo-nazis font plus de 6% dans le berceau de la démocratie.




Quant à la pompeusement (ou habilement) nommée "patrie des droits de l'Homme", les quasi 18% de Marine Le Pen n'incitent pas à l'optimisme.
Pendant la campagne pourtant droitière, Nicolas Sarkozy avait affirmé qu'il n'y aurait pas d'entente aux législatives, pas de ministre FN  dans son nouveau gouvernement.
Les rumeurs sur sa composition montrent qu'il en est autrement. Marine Le Pen gagnerait alors son pari malgré la victoire de son ennemi Sarkozy.

La droite infiltrée, une partie de l'UMP renâcle. La majorité présidentielle version droite populaire sous menace de tutelle frontiste, voilà un scénario difficile à accepter pour les Jean-Louis Borloo, Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin, Dominique de Villepin et quelques autres. C'était il y a quelques jours. C'était il y a un siècle. Premier Ministre, Juppé croit-il avoir assez d'influence pour empêcher la présence du FN dans son gouvernement ou croit-il être assez habile pour pouvoir la gérer sans se renier ?

Malgré la victoire de Nicolas Sarkozy la majorité reste dans un état de tension extrême. Le spectre de l'implosion de la droite n'a pas disparu.

3 commentaires:

  1. Votre article illustre parfaitement la stratégie d'amalgame de la pensée unique. Comparer le FN à ces guignols crypto-nazis, c'est le contraire de l'information, c'est de la désinformation. Heureusement le peuple ne s'y laisse plus tromper. il vous a démentis dans les urnes et continuera à le faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher "anonymous",

      Il ne s'agit pas pour nous d'amalgamer le FN et ceux que appelez des "guignols crypto-nazis".
      Simplement, la montée des radicalismes en Europe est un fait clair aujourd'hui. Il est accentué, nourri, par la crise. Et les succès du FN en France et de "Aube Dorée" en Grèce participent du même phénomène, qu'on le veuille ou non.

      Ironie des choses, les "guignols crypto-nazis" sont entrés au parlement et pas le FN, ou pas encore. Et selon le Figaro, le parti grec voudrait s'inspirer des méthodes de Marine Le Pen pour dédiaboliser son parti.

      http://www.lefigaro.fr/international/2012/05/07/01003-20120507ARTFIG00763-l-aube-doree-un-parti-xenophobe-au-parlement-grec.php

      Supprimer
  2. "nazis... I hate these guys"
    Indiana Jones and the last crusade

    RépondreSupprimer

Qui êtes-vous ?

Ma photo

Le 6 mai 2012, une divergence s’est produite dans le continuum spatio-temporel.  Dans le monde où vous vivez, François Hollande est le nouveau président des français. Dans le nôtre, Nicolas Sarkozy a été réélu, pour le meilleur et pour le pire... Ce blog est une fenêtre, une faille dimensionnelle, un pont quantique entre votre monde et le nôtre. Par ce passage, nous vous transmettons, comme autant de bouteilles à la mer, des fragments, des documents qui sont le reflet de notre France, la France parallèle.